En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers, afin d'assurer le bon fonctionnement de notre site Internet. OK, tout accepter Personnaliser
  
  
S'incrire            Mot de passe oublié

Impact+ carré

E-Cosmeto Veille

Agenda des évènements

formulaire Adhésion

Contacter un fournisseur

Annuaire des membres OK

Innover en cosmétique

Inscription newsletter

Offres d’emploi

Cosmetic 360

Annuaire formations 2018


Accueil > Actualité

Actualité Les probiotiques : de nouveaux ingrédients naturels

https://www.cosmetic-valley.com//media/actualites/20120907-Probiotics-Expression-Cosmy-tique-.jpg

Les probiotiques : de nouveaux ingrédients naturels

Publié le : 07-09-2012


L’utilisation de probiotiques vivants à la place des extraits cellulaires ouvre une nouvelle voie pour le développement des produits. En effet, ces germes sont connus pour leurs pouvoirs bénéfiques sur la santé humaine. En cosmétique, ils peuvent contribuer à une protection améliorée de la barrière cutanée.

 

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui présentent des problèmes de viabilité pendant toute la durée d’utilisation des produits.

 

Les industriels de l’alimentaire pour résoudre ces difficultés ont soit lyophilisé les souches soit préparé des produits à durée de vie courte et maintenus au froid.

 

Bien que les entreprises cosmétiques aient vu l’intérêt important de ces actifs, elles n’ont pu utiliser jusqu’à présent les probiotiques qu’au travers de leurs extraits plus faciles à stabiliser dans les mélanges complexes des formulations.

 

Des formulations pour stabiliser les probiotiques

 

Pour pallier ces inconvénients, l’équipe EBInnov de l’Ecole de Biologie Industrielle en association avec la société Kloarys Développement a proposé une approche raisonnée qui a obtenu le label de la Cosmetic Valley : projet Ecosmetic.

 

Elle consiste en la sélection d’ingrédients permettant la survie de germes anaérobies pendant plusieurs mois à une température ambiante et un minimum de 18 mois à +4°C.

 

Pour évaluer la survie des germes, l’acquisition d’une enceinte anaérobie Bactron (photo 1) a permis de sélectionner le germe d’intérêt, une souche de Lactobacillus plantarum (photo 2), et de réduire le temps et les coûts associés aux dénombrements.

 

Les étapes de screening d’ingrédients compatibles étant longues eu égard à la faible diminution de la viabilité des probiotiques dans ces formulations innovantes, l’équipe a mis en place une démarche de stabilité accélérée par plan d’expériences.

 

Par cette approche, les ingrédients (huiles, gélifiants, émulsionnants…) compatibles ont pu être identifiés et ont permis le développement d’un premier produit cosmétique.

 

Ce dispositif innovant contient la souche de L. plantarum dans une phase huileuse apolaire gélifiée.

 

Au moment de l’application cette huile est mélangée extemporanément grâce à un emballage adapté avec une émulsion.

 

Le produit ainsi développé permet une meilleure acceptation sensorielle et une efficacité notamment dans la protection des muqueuses. Grâce à ces résultats un brevet européen a pu être déposé.


Recherche et application dédiées à la cosmétique au niveau du laboratoire EBInnov®

 

L’objectif du laboratoire de recherche de l'EBI EBInnov® est de développer l’innovation par la mise en commun des compétences complémentaires des chercheurs et par le transfert de connaissance d’un secteur industriel à un autre.

 

Ce laboratoire s’organise autour de 4 pôles d’expertises : Biologie moléculaire pour cribler des protéines d’intérêt, Formulation et Sensoriel pour concevoir un produit adapté à la société, Génie des procédés pour innover dans des process plus respectueux de l’environnement, et Microbiologie pour assurer et valider la conservation des produits.

 

EBInnov® bénéficie d’installations dédiées à chacune de ses activités de R&D organisées en plates-formes technologiques et en laboratoires.

 

Cette organisation thématique par grandes techniques au sein de pôles scientifiques permet la constitution d’équipes ad hoc pour chaque projet déployé.

 

Tous les moyens comme le panel sensoriel ou les appareils pilotes peuvent être mis à disposition de partenaires pour appuyer l’innovation produit.

 

Ainsi, l’expertise EBInnov concernant l’interaction micro-organismes/formule/conservation est particulièrement précieuse pour les travaux de recherche et développement dans le secteur cosmétique.

 

Florence Dufour, Christine Mielcarek, Anne-Marie Pensé-Lhéritier

Ecole de Biologie Industrielle (EBI), Cergy-Pontoise

Patrice Malard

Kloarys développement





Cosmectic Valley version mobile

news

news


BW Confidential