En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers, afin d'assurer le bon fonctionnement de notre site Internet. OK, tout accepter Personnaliser
  
  
S'incrire            Mot de passe oublié

Impact+ carré

E-Cosmeto Veille

Agenda des évènements

formulaire Adhésion

Contacter un fournisseur

Annuaire des membres OK

Innover en cosmétique

Inscription newsletter

Offres d’emploi

Cosmetic 360

Annuaire formations 2018


Accueil > Actualité

Actualité Communiqué de Marc-Antoine JAMET, Président du Pôle de Compétitivité Cosmetic Valley

https://www.cosmetic-valley.com//media/actualites/

Communiqué de Marc-Antoine JAMET, Président du Pôle de Compétitivité Cosmetic Valley

Publié le : 20-10-2017


Vitrine internationale de la filière de la parfumerie-cosmétique française, la 3ème édition du salon Cosmetic 360° sera inaugurée par

M.Benjamin Griveaux,

Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’économie et des finances,

Mercredi 18 octobre 2017 à 10 heures au Carrousel du Louvre.

 

Leader mondial et championne de notre économie, dont elle forme le deuxième excédent commercial après l’aéronautique, l’industrie française de la parfumerie-cosmétique évolue sur un marché très porteur puisque le nombre de ses consommateurs mondiaux devrait augmenter de 40% d’ici 2030 atteignant le chiffre de 6,3 milliards d’acheteurs potentiels. Marché favorable donc, mais marché fortement concurrentiel où, à côté des compétiteurs traditionnels de la France, Etats-Unis et Japon, et de ses habituels rivaux européens à Londres, Hambourg et Barcelone, surgissent désormais de nouveaux acteurs, coréens, brésiliens ou, évidemment, chinois. Pour continuer de faire la course en tête, la filière, qui ne bénéficie ni de la masse critique que représenterait un marché domestique gigantesque, ni des conditions salariales que connaissent ses nouveaux challengers, doit jouer sur ses atouts, sur ses avantages comparatifs, sur ses plus-values scientifiques et intellectuelles : l’authenticité, la sécurité, le respect de l’environnement et la capacité innovante de ses produits.

 

C’est pourquoi la « Cosmetic Valley » organise depuis trois ans un grand salon français, Cosmetic 360°, à Paris (et non à Shanghai, Hong Kong, Las Vegas, Bologne ou Dubaï pour reprendre les manifestations les plus importantes), sous gouvernance française (et non anglo-saxonne, chinoise ou italienne au contraire des grands événements mondiaux du secteur) en mobilisant ses adhérents autour des thèmes de l’innovation et de la modernité. C’est une marque de confiance en sa force et en son avenir.

 

Témoignent en effet de ce succès les résultats de la dernière édition qui seront largement dépassés cette année : 300 exposants, 25 délégations étrangères, 4000 professionnels, 15000 visiteurs. Après Emmanuel Macron en 2015, Xavier Niel et le ministre de l’Industrie Christophe Sirugue, en 2016, Cosmetic 360° sera donc inauguré par M. Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances, mercredi 18 octobre 2017 au Carrousel du Louvre. A 10 heures, à l’invitation de M. Marc-Antoine Jamet, président du Pôle de compétitivité Cosmetic Valley, il coupera le traditionnel ruban, avant de parcourir les stands, allant à la rencontre de ce véritable tissu industriel à l’allemande, mêlant PME et géants, laboratoires privés et recherche universitaire que forme le pôle, mais découvrant également le village des 18 clusters étrangers, chinois (qui organiseront le China Good Products Summit), espagnols, taïwanais, canadiens, colombiens et japonais notamment qui ont voulu rejoindre notre plate-forme.

 

Le pari de Cosmetic 360° est d’être la vitrine internationale d’un dispositif ambitieux, opérationnel, concret pour mettre en valeur les projets des entreprises françaises innovantes, pour réunir tous les acteurs de la filière engagés dans cette dynamique. Il sera tenu. Les 18 et 19 octobre, les géants de la filière (LVMH, L’Oréal, Chanel…), les grandes signatures internationales (Puig, Shisheido…), 200 PME, 30 start-ups, de grands laboratoires publics comme le CNRS et des experts de l’accompagnement de l’innovation (BPI, INPI, business angels) se mobiliseront pour deux jours d’effervescence, de networking, de co-créativité, d’intelligence collective.

 

Ce challenge est à la hauteur des enjeux d’un secteur où, nouvelles molécules, nouvelles matières premières, nouveaux propulseurs, nouvelles compositions, nouveaux actifs boucliers ou nouvelles applications, la moitié des produits qui seront sur le marché d’ici 5 ans ne sont pas encore connus. Il faudra donc jouer sur tous registres : accompagner les jeunes pousses de la Beauté (dispositifs Sephora Accelerate et Start Cosmetics), développer la dimension cosméto-digitale avec la présence du premier incubateur français dédié (French Beauty Tech), encourager l’open innovation avec 150 rendez-vous grands laboratoires/chercheurs individuels organisés, décrypter les tendances du marché (pollution et stress environnementaux cette année) avec des pitch contests et des innovation talks, proposer 16 conférences recherche/industrie « theory in practice », valoriser la recherche en cosmétologie (utilisation du plasma froid et cosmétopée), sensibiliser les étudiants grâce à un hackathon sponsorisé par Sephora, encourager les jeunes entrepreneurs avec des concours d’innovation comme les « cosmetic victories ». C’est ainsi que la France restera le cœur battant d’une industrie pour laquelle l’innovation doit être un moteur de croissance.





Cosmectic Valley version mobile

news

news


BW Confidential